Kiribil Konpainia

La compagnie Kiribil s’inscrit dans le champs de la littérature et du spectacle vivant et porte une attention particulière à l’être humain dès son plus jeune âge jusqu’à la fin de sa vie. C’est dans ce cheminement là que Kiribil intervient, sous d’autres langages, expérimentant le sensible pour entrer en relation et ouvrir des voies nouvelles à la création.

La phrase de Malraux : « L’art est le chemin le plus court d’un homme à l’autre » est une des croyances de la compagnie, sur laquelle tout le travail se fonde.

Aller vers des publics éloignés et isolés de l’offre culturelle, se rendre dans leurs lieux de vie, et les faire passer de statut de spectateurs à celui d’acteurs et créateurs, est l’objectif final de la compagnie.

La singularité de la compagnie trouve son origine dans la culture et la langue basque. Du Pays Basque, elle parcourt des chemins, avide de rencontres pour mieux déclencher et penser les projets de demain.

Amaia Hennebutte, directrice artistique de la compagnie est également auteur illustratrice jeunesse. Naturellement, les projets de la compagnie s’élaborent autour du livre. Des projets qui réunissent autour d’une même table différents partenaires pour prendre le temps de l’échange et donner du sens à ce qui sera créé.


Les QUATRE AXES de DÉVELOPPEMENT de la compagnie

LA CRÉATION :

En 2012, Amaia Hennebutte, considérant le tout petit avec respect au regard de son exigence vis à vis du monde qui l’entoure, créée dans le même temps Kiribil et le premier spectacle de la compagnie “Orobil Borobil”.

La compagnie se spécialise dans cette proposition : elle crée et offre des spectacles POUR TOUS, adaptés aux touts petits, qui peuvent être joués in situ.

LA LITTÉRATURE JEUNESSE :

Le livre et l’album jeunesse sont naturellement au cœur des propositions de la compagnie. Faire découvrir la magie, la force artistique et imaginaire de ces derniers, leurs univers, leurs capacités fédératrices et de partage. L’album jeunesse comme point de départ à une démarche artistique commune, et à une démarche de création individuelle et/ou collective.

LA RECHERCHE ACTION ARTISTIQUE :

L’approche artistique des tout-petits : De par l’expérience acquise au cours des dernières années auprès des tout-petits en crèche, la Cie Kiribil base son travail sur les principes suivants :

  • une vraie proposition artistique
  • une immersion artistique en amont dans les lieux de vie des petits
  • un espace scénique se crée à vue
  • un jeu à l’écoute
  • un temps d’échange

L’approche artistique des personnes âgées dépendantes et démentes :

À partir de l’approche artistique développée auprès des tout-petits, la Compagnie Kiribil a pris conscience qu’elle avait développé des outils permettant de proposer des projets à un autre public, aux spécificités tout aussi importantes : les personnes âgées dépendantes et démentes.

L’approche artistique de nouveaux publics, éloignes de l’offre culturelle : 

A la lumière des enseignements de ses précédentes expériences, Kiribil a pris le temps d’écrire son projet artistique et a commencé à modéliser sa méthodologie de recherche action.

Celle-ci, petit à petit plus visible, permet d’aller à la rencontre de nouveaux publics, toujours autant éloignés de l’offre culturelle.

Les principes de la recherche action artistique et de son caractère innovant:  Construire des projets uniques, sur mesure, en se basant sur les envies et demandes des interlocuteurs.

L’URGENCE CULTURELLE HUMANITAIRE : 

A travers la création du film « A madame… » est évoqué cette idée d’urgence culturelle humanitaire : soit l’importance primordiale de l’accès à la culture et à l’art, au même titre que l’accès aux soins ou à la nourriture, dans tout moment de détresse humaine… afin de participer à la re-construction des êtres meurtris, à les faire ressentir et vibrer à nouveau en tant qu’êtres humains.