En création

DES NOUVELLES DE …

ALDERANTZIZ

LE DERNIER SPETACLE DE KIRIBIL EN COURS DE CREATION

Le projet de la nouvelle création de la Compagnie Kiribil s’inscrit sur le long terme. L’objectif est via une petite forme permettant de jouer partout et surtout dans les écoles, de faire une proposition artistique sur le thème du genre et de l’égalité fille garçon. L’ambition est de parvenir à un triptyque composé de trois formes différentes, s ‘adressant à trois tranches d’âges différentes: la toute petite et petite enfance (0-6ans), l’enfance (6-10 ans) et l’adolescence ou pré-adolescence (10 ans et plus).

Les résidences de création du premier volet d’Alderantziz, ont débuté en décembre 2019 à Errenteria, au théâtre Niessen. Dirigées par Ainara Gurrutxaga de Dejabu Panpin Laborategia, Amaia Hennebutte et Charlotte Guilharretze se laissent porter par les propositions de la metteuse en scène. En amont, un matériel important avait été compilé par les deux actrices et partagé avec Ainara sur le thème du genre et de l’égalité fille garçon. Une documentation riche et éclectique qui a permis aux trois artistes d’échanger bien en amont des premières rencontres artistiques sur le sujet et les souhaits de unes et des autres.

La première semaine, des échauffements, des jeux corporels et d’improvisations permettent de mieux se connaître et d’apprendre à décrypter l’autre de manière artistique, et à dialoguer ensemble que ce soit au niveau corporel, visuel, sensoriel, sans forcément utiliser la parole.

Dès les premiers jours, le contact est fluide, les trois artistes sont sur la même longueur d’ondes. Cette complicité fort appréciable permet aussi de créer rapidement, d’aller très vite au coeur des sujets ou de la proposition. Il n’y a pas de temps intermédiaire nécessaire habituellement pour se connaître et se reconnaître, le processus de création est déjà engagé.

Lors de la deuxième semaine, le sujet entre dans les jeux d’improvisation, un univers commence à se définir, ainsi qu’une tranche d’âge. Il est décidé au terme de cette deuxième résidence que cette forme artistique qui se dessine sera adressée aux enfants de 6 à 10 ans. La forme au niveau technique se veut légère, afin de pouvoir être proposée dans n’importe quelle salle de classe. Une forme théâtre est tout de même prévue. La création est en langue basque, et il est prévu que par la suite elle soit traduite et jouée aussi en français.

Après une pause au mois de janvier 2020 afin de digérer toutes ces premières informations, la résidence reprendra au mois de février pour à nouveau deux semaines de création au théâtre Niessen. En contact avec le service culture d’Errenteria, il est envisagé qu’une partie de la résidence s’effectue également au sein d’une école de la commune, afin de créer au plus près du public concerné et de pouvoir lui donner à voir le processus de création et surtout lui demander son avis!

A suivre…!